Rechercher
  • The Celtic Social club

LIFE REPORT //// St Pierre d'Oléron (17) et Guingamp (22) mercredi 15 août, Grande Soirée du Rou


Deux dates en semaine pour la suite des concerts aoutiens du CELTIC SOCIAL CLUB, d'abord sur l'emblématique site charentais et maritime de l'Île d'Oléron, puis pour un retour au cœur de la Bretagne, pour la 61ème édition du mythique Festival de la St Loup.

Quitté Rochefort et Marennes, puis le continent par les trois kilomètres du pont de D26 dominant le Fort Louvois, nous voici donc au milieu des pins et des marais de l'Île. Direction le port de la Cotinière, sur la côte ouest, au sud de la ville insulaire principale, St Pierre d'Oléron. La soirée portera le nom de l'immense chariot élévateur de bateau qu'on appelle ici le « Roulève ». Un étrange et fascinant monstre de métal capable de soulever 200 tonnes sous lequel est installée la scène, au bout du port… Au programme, concert, feux d'artifice et cerfs-volants géants, pour une belle fête populaire, familiale et gratuite qui nous verra prendre le plateau à 21h30 devant les quelques 4 000 spectateurs massés devant la scène. Dans ce mélange de touristes et de locaux, l'ambiance est torride, plantée dès les premiers morceaux. Un super accueil qui ne fera que grimper au fil du concert. Sur « Someone » et « Freedom », Manu et Dan font longuement chanter ce public qui semble s'étendre à perte de vue devant nous jusqu'au bout de la jetée. Rappel et longue ovation finale juste avant que le feux d'artifice ne soit lancé depuis l'autre bout du port, alors que la queue s'étirera longtemps au stand merchandising où nous signons nos disques… Merci Oléron pour cette très belle soirée de fiesta !

Départ tôt le lendemain pour les quelques quatre cents kilomètres qui nous emmènent en tout début d'après-midi et sous la pluie sur la place du Vally, à Guingamp. Ici, nous sommes sur les terres de Ronan Le Bars qui a toujours habité la ville et a très souvent joué dans ce festival dédié, depuis 1957, à la danse et à la culture bretonne. Goulven y a fait son lycée et son premier concert il y a pile trente ans. En 2011, Dan y a joué avec les Levellers pour sa première et unique date française avant de nous rencontrer. Manu et Mathieu avec les Red Cardell… Bref, si la « St Loup » est un incontournable des rendez-vous costarmoricains de l'été, le concert de ce soir à de multiples résonances. Superbe prestation du Bagad de Vannes Melinerion qui ouvre la soirée pour la dernière date de sa tournée « Essentiel ». Nous en profitons pour récupérer ses caisse-claires qui nous ont déjà accompagné au festival de Bobital au début du mois de juillet. Ronan Menier (responsable du pupitre) nous a fait l'honneur et l'amitié de nous rejoindre spécialement pour la soirée. À 22h, nous prenons le plateau devant plus de 2 000 personnes pour un démarrage au quart de tour. Le public est bien décidé à faire la fête et beaucoup connaissent nos chansons. Notre Ronan Le Bars se taille logiquement la part du lion à l'applaudimètre dès le slow-air d'introduction de « Princess of Lorient », dédié ce soir à la grande Aretha Franklin qui nous a quitté le matin même. Set-list un peu modifié, avec « Make it right », « Hoolieman » et « After the fall » enchainés avec les caisse-claires en grande forme. Gros show, super accueil et énorme ovation finale au salut. Le lendemain, Le Télégramme titrera : « Saint-Loup : The Celtic Social Club en maîtres ». Ouest-France n'est pas en reste : « The Celtic Social Club a mis le feu ! » . On dira donc que le concert a fait l'unanimité. Merci Guingamp et ta Saint Loup !


0 vue

Contact Celtic Social Club

contact.celticsocialclub@gmail.com

Musique celtique

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
0