Rechercher
  • The Celtic Social club

LIFE REPORT //// Escot Park, Ottery St Mary, Devon (UK)

Samedi 17 août, Beautiful Days Festival.

Week-end sous haute pression et extrêmement important pour le CELTIC SOCIAL CLUB avec cette première date dans un gros festival britannique. Créé par le groupe folk-rock anglais The Levellers en 2003, le BEAUTIFUL DAYS se tient le deuxième week-end d'août dans la campagne du Devon, près d'Exeter, avec une grosse programmation sur trois jours et quatre scènes. Dan sera comme à la maison, puisqu'il a déjà effectué plusieurs tournées à la guitare et mandoline avec le groupe de ses amis Mark Chadwick (chant, guitare) et Jon Sevink (violon). Sur place nous attend aussi notre new-yorkais Roy Harter, celui-là même qui nous a présenté Dan au mois de juin dernier lorsque nous cherchions un nouveau chanteur. La boucle est bouclée.

Arrivée en ordre dispersé en Angleterre , avec un premier départ vendredi pour une partie de l'équipe qui voyagera sur l'Armorique de la Brittanny Ferries, entre Roscoff et Plymouth, avec notre parrain des Vieilles Charrues, Jean-Jacques Toux. Richard arrive quand à lui en avion depuis la Suède. Ronan et Pierre jouant le vendredi soir à Guingamp pour le festival de la St Loup, c'est Air Affair qui se chargera de livrer nos sonneurs, accompagnés de Yann (notre ingénieur du son) et Gérard Pont (Morgane Production), le samedi à l'aéroport d'Exeter. Accueil soigné sur le ferry pour le CELTIC SOCIAL CLUB, avec notamment une visite de la passerelle de commandement à l'aller, et de toute la manœuvre de départ et de l'impressionnante salle des machines au retour. Un grand merci à la Brittanny Ferries, à Lénaïg Bouillot-Poulain et à tout l'équipage de l'Armorique ainsi qu'à la team AIR AFFAIR.


Récupérés à 09:30 PM par Stee Johno et son camion chargé d'histoire et de Rock n'roll, nous remontons le Devon pour une heure en nocturne rejoignant notre hôtel sur Fitzroy Road à Exeter. Le lendemain, dès midi Dan et l'impressionnant site du BEAUTIFUL DAYS nous accueillent. Après les averses toutes britanniques du vendredi, le soleil sera notre allié pour la journée. Devant la Main Stage où nous jouons, une foule bigarrée et familiale s’agrandit d'heure en heure sur la colline, au milieu des oriflammes. Nous montons le matériel, secondés par Stephen Bird et notre backliner de Newscastle, Anth Mills. La pression monte pour le changement de plateau et le line-check "très anglais" de trente minutes chrono. Julien donne le top de l'intro « Black is the color » à Yann il est 15h45 précise. Nous avons une heure pour convaincre les 20 000 spectateurs anglais.

Le show est rodé par la tournée et défile devant le backdrop du CELTIC SOCIAL CLUB qui répond fièrement aux oriflammes déployés sur toute l'enceinte du festival. Rang par rang, titre après titre, nous gagnons peu à peu du terrain, avec des centaines, puis des milliers de têtes qui oscillent sur toute la colline. « Au tiers du concert, « Morning John » finira de convaincre la foule anglaise avant l'arrivée de nos guests. Roy fait sonner son accordéon sur « Pauper's Funeral » qui déboule comme un hymne punk-rock. Le violon de Jon Sevink (The Levellers) termine d'enfoncer le clou sur « Let's go », avant un « Rose in the heather » qui finit définitivement de tasser la boue de la veille devant la Main Stage. Salut, ovation, et changement de plateau très rapide pour laisser la place à l'équipe de Peter Hook (Joy Division, New Order). Les retours sont plus qu'enthousiastes. Dan arborera un large sourire toute la soirée en nous faisant part des échos qui pleuvent. Ses étranges outsiders « frenchies » du CELTIC SOCIAL CLUB ont largement convaincu sur ce terrain extérieur et devant l'un des publics les plus exigeants et connaisseurs de la planète… Job done.

Courte nuit et long chemin de retour vers les côtes françaises et la maison, mais sur un petit nuage. Demain , la Joe Strummer Fondation lancera en exclusivité le clip de notre nouveau single, « Remember Joe Strummer ». Le 7 septembre, nous serons de retour à Londres pour notre concert au 100 Club, avant la date parisienne au Café de la Danse, le 18 octobre. Quelque chose nous dit que les aventures britanniques du CELTIC SOCIAL CLUB ne font que commencer. Merci au beautiful people du BEAUTIFUL DAYS. We'll be back soon.

We are THE CELTIC SOCIAL CLUB and we are back on the road !



33 vues

Contact Celtic Social Club

contact.celticsocialclub@gmail.com

Musique celtique

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
0